Musique Éclectique

 

L’image sans le son, c’est pas toujours drôle. Il manquait aux objets de l’atelier un liant, aux formes visuelles l’immatérialité mélodique du 4ème Art, et l’envie d’offrir aux oreilles curieuses l’écoute de quelques disques éclectiques venus de part et d’autre…

Auteurs-compositeurs, musiciens de Corse et d’ailleurs, labels indépendants, auto-productions, créations sonores et poésies musicales aux jaquettes inattendues, le mini rayon Musique de l’atelier se veut composite et aventureux. Bonnes découvertes auditives, à retrouver bien sûr en vente à Feliceto !

 


 

Surgente d'Amore

Letizia Giuntini

Surgente d’Amore, Cuccata

Letizia comme on l’appelle ici, c’est toute la Corse qui vous saute à la figure sans vous laisser le temps de débarquer. Debout comme une montagne de granit, l’épaule en bois d’olivier et le cœur dans le ventre. Un regard noir à couper au couteau, avec toute l’entièreté de son âme dedans, sans détour. Il faudrait pouvoir se préparer. Letizia on ne l’aborde pas. C’est elle qui décide de vous rencontrer. Une traversée du maquis dans le cri des troupeaux, l’odeur de nepita et du myrte en fleur. La liberté ça ne se négocie pas.

Le son de sa voix dans les cordes de guitare s’élève comme une empreinte, vous transporte l’âme sur la pierre chaude du soir et vous restez là, à contempler le rose. Elle chante dans les chapelles comme au creux des salles de concert ; ses compositions fragiles et fortes vous entraînent dans une culture corse élargie, dans la beauté de son île et dans l’aspiration du lien. Elles parlent de terre et d’amour, mêlent langue corse et langue française dans une poésie qui ne manque pas d’humour. Letizia c’est pas de la polyphonie. C’est la voix pure et puissante d’une femme dans toute sa splendeur, touchée par la Grâce.

Surgente d’amore, Cuccata est le premier album auto-produit de Letizia Giuntini.
Auteure-compositrice : Letizia Giuntini.
Interprètes Trio Tintenne : Letizia Giuntini (guitare & chant), Marjorie Maestracci (percussions) et Célia Picciocchi (violoncelle).
Jacquette : illustration originale de Malika Perrin.

 

 


 

Musique - Malo Aguettant

Malo Aguettant

Ne Tenir qu’à un Fil

La musique de Malo n’a ni commencement ni fin ; elle semble capter l’instant, extraire des interstices du monde une vibration qui touche directement la profondeur de l’être. Quelque chose de la houle marine qui se déverse sur le continent des émotions, quelque chose de doux qui enveloppe sans retenir, qui passe, dans une simplicité déconcertante. Les improvisations au piano de Malo entrainent le cœur au-delà de l’écoute, dans le paysage intérieur. Dès la première note le temps s’arrête, l’espace s’élargi. Les silences même passent comme des oiseaux, que l’on suit des yeux dans le ciel blanc. Malo ne joue pas en public, seulement dans l’intimité d’un matin comme ça, si vous êtes là dans le jardin à boire une tasse de café. Il disparaît soudain et le son s’élève, s’envole et vous fige au creux du Présent, dans le bonheur.

Ce premier enregistrement arrime l’insaisissable, mémorise enfin la trace de cette musique céleste et fragile, pour notre plus grand plaisir.

Ne Tenir qu’à un Fil est le premier album auto-produit de Malo Aguettant.
Auteur-compositeur & Interprète : Malo Aguettant (piano Steinway).
Jacquette : peinture originale de Malo Aguettant.

 

 


 

Musique - Gaël et les Caïmans

Gaël et les Caïmans

Tata Combas

Du jazz à la rumba en passant par les puissantes voix traditionnelles africaines, l’univers métissé de Gaël et les Caïmans surprend par son étonnant mélange des genres. Entre percussions et saxophone, claviers et balafon, c’est tout le groove du Congo qui nous traverse, à l’image de la mixité des rues de Pointe-Noire. Remarquable joueur de sanza et chanteur principal du groupe, Gaël interprète les réalités de sa vie quotidienne en Français et en Lari, langue locale du Congo Brazzaville. Ayant collaboré en 2012 avec le groupe de Robert Combas, Les Sans Pattes, Gaël lui rend hommage à travers cet album qui arbore fièrement une illustration du peintre.

Tata Combas est le premier album de Gaël et les Caïmans, co-produit par Gaktar et VLF Productions.
Auteur-compositeur : Gaël Manangou.
Interprètes : Gaël Manangou (lead voice, chœurs & sanza) ; Arold Nzaba (saxophone & clarinette) ; Kalvin Bassinga et Bordier Dekerpel (claviers) ; Gabin Iwangou (guitare basse) ; André Massamba (batterie) ; Mohammed Kouyate (balafon & djembe) ; Andrache Ndala, Genia Metadgis, Grâce (chœurs).
Jacquette : illustration originale de Robert Combas.

 

 


 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s